Fibrome utérin : une tumeur bénigne très fréquente chez la femme

Fibrome utérin

Le fibrome utérin est une maladie fréquente chez les femmes ; près du tiers sont susceptibles de développer cette tumeur le plus souvent bénigne.

Une femme peut avoir plusieurs fibromes utérins sans le savoir puisqu’ils sont généralement de tailles millimétriques.

C’est au cours des consultations gynécologiques que ces anomalies sont découvertes.

Entre médicaments, consultations, radiographies et analyses, les frais de santé peuvent devenir coûteux.

Comparez les mutuelles en ligne pour découvrir les tarifs et les remboursements des compagnies sur « Mutuelle-pas-cher.net ».

Devis mutuelle efficace et gratuit

Fibrome utérin : Symptômes, évolution et personnes concernées

Le fibrome utérin peut occuper différents emplacements au niveau des tissus de l’organe génital. Vu la petite taille de chaque tumeur bénigne, la maladie s’installe sans symptômes précurseurs. Tout de même, il est fréquent que la patiente ait plusieurs fibromes ou que l’anomalie soit localisée dans une zone sensible (sous la muqueuse, dans la cavité de l’organe, etc). Ainsi, certains signes de la maladie peuvent apparaitre :

  • saignements menstruels abondants et prolongés
  • douleurs au bas du ventre et lors des rapports sexuels
  • envies excessives d’uriner

Selon le nombre de fibromes utérins et leurs tailles, la personne atteinte peut se trouver dans l’incapacité d’être enceinte.

Dans les cas extrêmes, la tumeur bénigne présente les dimensions d’une orange et la chirurgie devient obligatoire pour arrêter l’évolution de la maladie.

Pour bénéficier de remboursements à la hauteur des dépenses liées, il est important d’avoir une couverture santé comme celle proposée par AGF mutuelle . Alors, pensez à comparer et à en choisir une d’adaptée à vos besoins de santé sur « Mutuelle-pas-cher.net ».

Bien que les causes du fibrome utérin soient inconnues, les spécialistes affirment que certaines conditions augmentent le risque d’avoir la tumeur :

  • âge de 30 à 45 ans
  • surpoids et manque d’activités physiques
  • ethnicité (les femmes de couleur sont plus sujettes au développement de fibrome)
  • multiparité (c’est le fait de ne pas avoir eu de grossesse)

La prévention du fibrome utérin est très importante ; ainsi la consultation d’un gynécologue à des intervalles réguliers est conseillée. (une fois par an selon les spécialistes) dans le but d’un suivi médical de qualité, munissez-vous de l’une des formules de swiss life mutuelle pour bénéficier d’une mutuelle aux remboursements élevés pour vos frais de santé et de prévention.

Demandez vos devis gratuits et personnalisés sur « Mutuelle-pas-cher.net » et évaluez les remboursements complémentaires de cette compagnie et des autres assureurs.

Fibrome utérin : traitements disponibles pour réduire les symptômes

Le fibrome utérin peut ne pas présenter de symptômes. Dans ce cas, il suffi de surveiller l’évolution de la tumeur bénigne. Dans le cas contraire (25% des femmes touchées par la maladie), il est nécessaire de bénéficier de remboursements médicaux élevés comme ceux proposés par Asaf assurance santé et de suivre l’un des traitements préconisés par les spécialistes :

  • la prise de médicaments : elle sert à ralentir l’évolution des tumeurs ou à réduire leur taille. Les médicaments ne peuvent en aucun cas détruire la tumeur bénigne. La méthode médicamenteuse se base sur l’administration de pilules contraceptives et anti-inflammatoires qui servent à baisser le taux d’oestrogènes et ainsi causer l’atrophie des fibromes. Si ce traitement ne fonctionne pas, il est substitué par un autre qui réduit la production des hormones par les ovaires ; la gonadolibérine.
  • L’embolisation : le procédé à pour but de priver le fibrome utérin de sang. Cela permet d’asphyxier les cellules de la tumeur en bouchant les capillaires. L’opération se fait sous anesthésie locale et nécessite une hospitalisation d’un jour ou deux. Avant de procéder à l’embolisation, le médecin à besoins d’échographies, IRM et d’un bilan médical complet.
  • Les traitements chirurgicaux : si la prise de médicaments et l’embolisation ne fonctionnent pas, il y a le recours à la chirurgie. Il existe 2 types d’opérations :
  • La myomectomie : elle consiste en l’extraction des fibromes utérins uniquement. Cette technique est peu pratiquée vu sa délicatesse.
  • L'hystérectomie : c’est l’ablation de l’utérus et des organes touchés.

Après une chirurgie pour traiter les tumeurs bénignes, la patiente requière une période de convalescence de 2 à 5 semaines. Les soins de confort permettent de se rétablir plus vite (massothérapie, cures, etc) et certaines mutuelles remboursent ces prestations à des taux élevés.

Réalisez vos comparatifs en ligne et découvrez une présélection de mutuelles sur-mesure.


Fibrome utérin : symptômes et traitements de la tumeur bénigne Evaluation 5.0 sur 5 note basé sur 2 avis